alt="Français"
[vide]
Gamme de prix:
Livre d’or
Blouson Aviatrice en cuir A-2 COCKPIT USA ex AVIREX
Blouson Aviatrice en cuir A-2 COCKPIT USA ex AVIREX
Blouson Aviatrice en cuir A-2 COCKPIT USA ex AVIREX
Blouson Aviatrice en cuir A-2 COCKPIT USA ex AVIREX
Blouson Aviatrice en cuir A-2 COCKPIT USA ex AVIREX

Blouson Aviatrice en cuir A-2 COCKPIT USA ex AVIREX

N/Réf: W2129
510.00 €
Stock
Choisir déclinaisons
Couleur/Color:
Choisissez votre couleur
Taille/Size:
Choisissez votre taille
Présentation du produit
Présentation du produit

Description du produit

Cockpit USA

Blouson Aviatrice en cuir A-2

COCKPIT - AVIREX



Blouson en cuir A-2 pour Femme COCKPIT - AVIREX Blouson en cuir A-2 pour Femme COCKPIT - AVIREX Blouson en cuir A-2 pour Femme COCKPIT - AVIREX Blouson en cuir A-2 pour Femme COCKPIT - AVIREX Blouson en cuir A-2 pour Femme COCKPIT - AVIREX Blouson en cuir A-2 pour Femme COCKPIT - AVIREX

Blouson très féminin en peau d’agneau douce et souple taillée à la perfection sur laquelle est brodée à la main un magnifique écusson de fil d’or et d’argent représentant les exploits des femmes aviatrices telles que Amelia Earhart.

Doublure magnifiquement brodée et copyrightée (protégée par les droits d’auteur)

Elément indispensable pour les garde-robes des femmes actives mais également féminines.

Fabriqué au USA

Choix de la taille de votre blouson

Pour choisir la taille qu’il vous convient, indiquez-nous vos mensurations :

1 : Votre poids
2 : Votre taille
3 : Votre tour de poitrine

Nous vous communiquerons la taille à commander.
Si la taille ne convenait pas, nous vous l’échangerions bien volontiers.
Envoyez-nous vos mensurations, cliquez ici

Votre blouson sera soigneusement emballé et expédié en colissimo. Un numéro de suivi vous sera communiqué.

pour la France Métropolitaine

Nous sommes à votre disposition, n’hésitez pas à nous contacter

Blouson en cuir A-2 pour Femme COCKPIT AVIREX, blousoncuir cuir femme, Amelia Earhart est une aviatrice américaine, née à Atchison dans le Kansas le 24 juillet 1897, disparue dans la région de l’archipel des Kiribati le 2 juillet 1937, déclarée officiellement morte le 5 janvier 1939. Amelia Mary Earhart, fille de Samuel "Edwin" Stanton Earhart (1868 – 1930) et de Amelia "Amy" Otis Earhart (1869 – 1962), est née à Atchison, Kansas, dans la maison de son grand-père maternel, Alfred Gideon Otis (1827 – 1912). Celui-ci était un ancien juge fédéral américain, président de l’Atchison Savings Bank et citoyen important de Atchison. Alfred Otis n’avait pas approuvé le mariage et n’était pas satisfait du progrès d’Edwin dans ses études d’avocat. Amelia reçu les prénoms de ses deux grand-mères (Amelia Josephine Harres et Mary Wells Patton), conformément à la tradition familiale. Depuis un âge précoce, Amelia, surnommée "Meeley" ou "Millie", fut une meneuse. Sa jeune sœur, née deux ans après elle, Grace Muriel Earhart (1899 – 1998), surnommée "Pidge", se comportait en suiveuse fidèle. Les deux filles continuaient à répondre à leurs surnoms bien après être entrées dans l’âge adulte. Leur comportement était non conventionnel, puisque par exemple Amy Earhart ne voyait pas la nécessité d’élever ses enfants comme des "gentilles petites filles". Elle disparut en mer le 2 juillet 1937, après avoir été pour la dernière fois vue à Lae en Nouvelle-Guinée alors qu’elle tentait, avec son navigateur Fred Noonan, de faire le tour du monde par l’est, en passant par l’équateur, sur un bimoteur Lockheed Electra. Le gouvernement américain, le président Roosevelt en tête, lança une dizaine de navires et une cinquantaine d’avions à sa recherche, durant quatre mois. Aucune trace de leur appareil ne fut détectée, pas plus que ne furent recueillis de témoignage sur les dernières îles qu’ils étaient censés survoler. Depuis sa disparition en mer et l’absence de trace de l’avion, plusieurs hypothèses ont été émises, supposant que sa mort n’est pas due à un banal accident. Aucune de ces hypothèses suivantes n’a pu être prouvée, vérifiée ou confirmée. Le tour du monde était un prétexte pour un vol d’espionnage (semblable à celui de l’U2), dont le gouvernement américain l’avait chargée, au dessus des installations japonaises du Pacifique. Repéré, L’avion aurait été abattu par la DCA nippone. Amelia aurait été capturée par les Japonais, qui l’utilisèrent durant toute la durée du conflit, en compagnie d’autres prisonnières anglo-saxonnes et nippones anglophones, sous le pseudo de Tokyo Rose en tant qu’arme psychologique ou de propagande pro-nippone, dans le but de démotiver les Marines via les commentaires radiodiffusés où étaient suggérés, entre des morceaux de jazz ou d’autres "tubes" du moment, l’infidélité de leurs compagnes restées au pays et la crédulité des engagés, utilisés comme de la chair à canon. Elle aurait vécu, après un atterrissage de fortune, sur une île du Pacifique en compagnie d’autochtones. La thèse la moins controversée pour expliquer cette disparition est celle d’une erreur de navigation, suivie d’une panne sèche au dessus de l’océan. L’avion devait se poser sur la minuscule île de Howland, en plein Pacifique, et l’US Navy y avait envoyé un navire muni d’une radio. À 19h30 GMT il reçut le message "...Nous devrions être au-dessus de vous, mais nous ne vous voyons pas... Le carburant commence à baisser". Première femme à traverser l’océan Atlantique en 1928 (pilote Wilmer Stultz et copilote Louis Gordon) ; Première femme à traverser l’océan Atlantique en solitaire (1932) ; Première femme à faire un vol transcontinental sans s’arrêter ; Première femme à traverser en solitaire l’océan Pacifique de Honolulu à la Californie (le 11 janvier 1935) ; Première femme à piloter un autogire ; Première femme à voler de Mexico à New York en un temps record de 14 heures, 19 minutes ; Première femme à recevoir la Distinguished Flying Cross et la médaille d’or de la Société Nationale Géographique. On l’avait surnommée Miss Lindy, en clin d’œil au vainqueur de l’Atlantique nord Charles Lindbergh, en raison d’une certaine ressemblance physique avec ce dernier.

Envoyer cette page à un ami

Entrez le code anti-spam indiqué ci-dessous

Donnez votre avis sur cet article

Pour ajouter votre avis sur cet article, connectez-vous à votre compte.
Si vous n'avez pas de compte, créez en un maintenant.
Soyez le premier à donner votre avis sur cet article.
Rechercher
Gamme de prix:
Livraison gratuite dès 199 € d'achat TTC (*)